candidats à la candidature de la présidence de la République

Aller en bas

candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Lun 23 Oct - 20:12

Je me propose de faire une liste (non complête) des candidats à la candidature de la présidence de la République parti par parti. En échange, j'aimerai que vous me disiez ce que vous pensez d'eux (l'important étant de débattre) :

FO (Force Ouvrière) :
Arlette Laguiller (officiellement candidat)

LCR (Ligue Communiste Révolutionaire) :
Olivier Besancenot (probable candidat)

PCF (Parti Communiste Francais) :
Marie-Georges Buffet (probable candidate du PCF ou des antis-libéraux)
Maxime Camuzat (c'est fait battre en interne)

SE (Sans Etiquette) des anti-libéraux :
José Bové (peu probable)

Les Verts :
Dominque Voynet (officiellement investie par son parti)

PS (Parti Socialiste) :
Ségolène Royal (en tête dans les sondages)
Laurent Fabius
Dominique Strauss-Kahn
(+ Lang et Jospin pourrait faire leur retour)

Les Radicaux de Gauche (ce sont alliés au PS) :
Christiane Taubira (ne devrait pas être candidate)
Bernard Tapie

MRC (Mouvement Républicain et Citoyen)
Jean-Pierre Chevènement

UDF (Union pour la Démocratie Francaise) :
François Bayrou (pratiquement investie par l'UDF)

UMP (Union pour un Mouvement Populaire) :
Nicolas Sarkozy (très probable)
Christine Boutin
Nicolas Dupont-Aignan
Michelle Alliot-Marie
Dominique de Villepin
Jacque Chirac (devrait prendre sa retraite)
Alain Juppé

RPF (Rassemblement Pour la France) :
Charles Pasqua

MPF (Mouvement Pour la France) :
Philippe de Villier (auto-investit mais son problème c'est les 500 signatures)

MNR (Mouvement National Républicain) :
Bruno Mégret (pourrait être inéligible)

FN (Front National) :
Jean-Marie Le Pen (auto-investit mais comme de Villier)

CPNT (Chasse Pêche Nature et Tradition) :
Frédéric Nihous (illustre inconnu)


Soit un potentiel de 27 candidats soit 13 500 signatures de maires/CG/députés pour un total de 40 000 élus pouvant la données.
Que pensez-vous de ses personnes et quels sont vos pronostiques ?
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Schlock le Mar 24 Oct - 19:47

Et tu as oublié Yves-Marie Adeline, candidat potentiel à la tête de l'Alliance Royale.
A suivre dans un prochain poste une description des axes de camapagne de chaque candidat.
Je donnerais mon avis sur les candidats et la tournure de cette pré-campagne électorale ultérieurement.

Bonne soirée.
avatar
Schlock
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Mar 24 Oct - 22:16

En effet, il manque beaucoup de monde (Pocrain, Hulot,...)
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Schlock le Mer 25 Oct - 14:08

Hulot a retiré sa candidature il me semble...Non?
avatar
Schlock
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Mer 25 Oct - 14:09

Il me semble qu'il existe encore ...
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Schlock le Ven 27 Oct - 15:22

"Jurys citoyens" selon Mme S.Royal. Idée avancée lors du débat entre les candidats à la dandidature socialiste...

Qu'a-t-elle voulu dire ? L'idée, lancée par Ségolène Royal, de créer des jurys de citoyens pour évaluer l'action des élus suscite autant de critiques que de questions. Quel rôle veut-elle faire jouer à ces jurés ? Depuis son intervention sur le sujet, dimanche 22 octobre, la candidate à l'investiture présidentielle du PS doit défendre, argumentaire à l'appui, sa position contre les accusations de "populisme".
Une note rédigée par sa conseillère Sophie Bouchet-Petersen, précise les contours de son projet : ces jurys tirés au sort, d'une taille comprise entre 20 et 100 personnes, visent avant tout à "rénover" la démocratie représentative et ne constituent pas un "instrument punitif ou de coercition" envers les élus. Le tirage au sort, à partir de "listes de résidents", permettrait de mélanger, par sélection aléatoire, "des bac + 7 aux bac - 7" car "la République a tout à y gagner". L'objectif, précise le document est "d'élargir le cercle au-delà des professionnels de la participation (militants, couches moyennes diplômées) et de refléter la diversité sociale en incluant les catégories ordinairement exclues des dispositifs de participation fondés sur le volontariat (milieux populaires, précaires, immigrés, femmes, jeunes)".


Le Monde

Que pensez vous de cette idée de creer des Jurys citoyens? Ségolène Royal a-t- elle lancé l'idée de trop pour le PS ?

Le débat sur cette question est ouvert.


Dernière édition par le Ven 27 Oct - 20:06, édité 1 fois

_________________
Schlick schlack schlock!
Dans la foi et l'espérance le monde est divisé mais dans la charité l'humanité est unie.
-Alexandre le Grand
**Schlocky à votre service!**
avatar
Schlock
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Ven 27 Oct - 15:46

Je suis contre cette idée :

les jurys citoyens ont déjà de mauvaises références : Mao entre autres (cf. je-ne-sais-plus-quel-député-PS)
A quoi servirais ces jurys ?
Si c'est pour dire à un élu qu'il fait n'importe quoi, les urnes ne sont-elles pas là pour ca tout les 5 ans (majorité des mandats) ?
Des jurys entre 20 et 100 personnes, et dans les communes de 9 votants (=> tous conseillers municipaux, élu d'office) on les trouve ou ces 20 citoyens ?
Mme. Royal pense-t-elle réellement que le parlement voterai pour ?
Telles sont les questions que je me pose.


Mme. Royal veut que les politiques soient plus proche du peuple, mois politico-politicien mais pourtant elle refuse de s'attaquer (comme tous les autres Hommes politiques) à la chose qui fait que les "hauts-élus" (députés, sénateurs, ministres, conseil de ministre,...) sont tous identiques : la fameuse ENA (Ecole Nationale de l'Administration) d'ou sont sortis Fabius, Jospin, Hollande, Royal, Villepin, Jean-Marie Messier (ex-PDG de Vivendi Universal), Juppé, Chirac, et j'en oublie, ainsi que l'âge des politiques (comparez l'âge ou nos ministres le sont pour la première fois et l'âge ou le sont ceux des autres pour la dernière fois, vous vous appercevrez que les francais ont en général 10 ans de plus).

Selon moi, le principal problème est que dans notre pays pour faire de la politique vous devez sortir du même moule que les autres : l'ENA. En général ceux qui ont fait l'ENA sont des gens qui n'ont jamais (ou presque) connu l'échec (jamais redoubant, ils ont le bas avec mention (très) Bien, puis entre à Science Po ou quand les parents sont assez riches entre direct à l'ENA parce que les parents donnent la taxe proffesionel de l'entreprise familliale à l'école). A l'ENA on leur enseigne la vériter absolue qu'il applique une fois au pouvoir sans réfléchir et pense que c'est la meilleur solution puisqu'on leur dit que c'était le cas.
Toujours selon moi (et d'autres), le rpbolème secondaire est l'âge de nos politiques qui s'accroche déserpérément au pouvoir, ce qui fait que les jeunes pousses de la politique francaise n'arrive jamais au pouvoir parce que les anciens y sont toujours.


Bref, avant de venir créer des organes institutionels de plus, le mieux serait de réformer la politique (la disparition de l'ENA nous ferrais du bien)
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Schlock le Ven 27 Oct - 20:28

Toujours selon moi (et d'autres), le rpbolème secondaire est l'âge de nos politiques qui s'accroche déserpérément au pouvoir, ce qui fait que les jeunes pousses de la politique francaise n'arrive jamais au pouvoir parce que les anciens y sont toujours.

Ce problême là n'est pas vraiment en rapport avec l'ENA...

Je suis également plutôt sceptique face à cette idée de Jurys civils, je ne vois pas trop pourquoi le peuple aurait à contrôler le boulot d'élus qu'ils ont désigné. Ces députés sont déjà sanctionnés par le vote si on les soupsçonne d'avoir mal "travaillé".
Ce n'est pas en donnant directement aux citoyens la possiblité de sanctionner en justice nos élus que l'on rapprochera le peuple de la politique, à mon avis.

L'idée de faire participer des citoyens, aléatoirement selectionnés à l'exercice de la justice n'est pas nouvelle : il y a déjà par ex. les jurys populaires lors des Assises. Et je trouve ça normal, mais vouloir mettre en pratique cette idée pour ce qui concerne les élus, je ne vois pas l'utilité.


Voilà mon point de vue.


Dernière édition par le Ven 27 Oct - 21:09, édité 1 fois

_________________
Schlick schlack schlock!
Dans la foi et l'espérance le monde est divisé mais dans la charité l'humanité est unie.
-Alexandre le Grand
**Schlocky à votre service!**
avatar
Schlock
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Ven 27 Oct - 20:53

Je trouve que le problème des jurys citoyens a un rapport avec l'ENA.
Si les politiques ne fessaient pas n'importe parce qu'on leur appris à faire comme ca, le peuple s'intéressairait plus à la politique.
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Gröger le Ven 27 Oct - 20:59

Je n'en voit pas non plus l'utilité, d'autant plus que malgré leur opinion ils n'auront aucun pouvoir ! Alors pourquoi déranger 20 tranquilles citoyens ?

Il est vrai, Cesars, que la population politique mérite d'être rajeunie, la jeunesse étant plus dynamique pour faire bouger les choses. Mais ne dit on pas que les anciens détiennent la sagesse ?

_________________
Gröger le grand détective, chasseurs de sorcières, diplômé en filature.
avatar
Gröger
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 25
Localisation : Dijon
Emploi : Lycéen
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://mcj-21.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Ven 27 Oct - 21:11

Ils détiennent la sagesse ? ca dépend des quels.

Quand on voit que Chirac était chef de cabinet de Ponpidou à l'époque ou celui-ci était 1er ministre de De Gaulle (années 1960), que Fabius était 1er ministre de Mitterand, et j'en passe. Les vieux qui couverne aujourd'hui sont les mêmes qu'ils y a 20 ans et applique la politque qu'il fallait appliquer il y a 30 ans (on a toujours 10 ans de retard en France).
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Schlock le Ven 27 Oct - 21:14

Oui mais on peut repprocher des erreurs à de jeunes élus aussi, cf le rapprochement familial de Giscard d'Estaing(un élu qui fut assez jeune pour notre Pays) qui est un désastre pour la France!


Dernière édition par le Ven 27 Oct - 21:17, édité 3 fois

_________________
Schlick schlack schlock!
Dans la foi et l'espérance le monde est divisé mais dans la charité l'humanité est unie.
-Alexandre le Grand
**Schlocky à votre service!**
avatar
Schlock
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Gröger le Ven 27 Oct - 21:15

C'est vrai que quand on est sénile qu'on détienne la sagess ou pas on est pas apte à exercer la politique !

_________________
Gröger le grand détective, chasseurs de sorcières, diplômé en filature.
avatar
Gröger
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 25
Localisation : Dijon
Emploi : Lycéen
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://mcj-21.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Ven 27 Oct - 21:49

Il y a jeune & inexpérimenté et jeune & expérimenté. Le fait de devenir premier ministre ou président doit se faire après avoir maire d'une grande ville et deux, voir trois fois député après on dégage et on laisse la place aux jeunes
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Schlock le Ven 27 Oct - 22:17

Comme promis, la description des candidats potentiels pour la présidentielle de 2007.
La plupart des descriptions sont tirées d'un site officiel et volontairement objectif, "Présidentielle-2007".

Ségolène Royale

Ségolène Royal est née le 22/9/1953. Si elle devient président de la république en 2007, elle aura 53 ans au début de son mandat, et 58 ans à la fin, en 2012.

Pacsée avec François Hollande avec lequel elle a quatre enfants, Ségolène Royal est députée socialiste des Deux-Sèvres depuis 1988 et présidente du conseil régional de Poitou-Charentes depuis avril 2004.
Dans sa pré-campagne présidentielle, Ségolène Royale a surpris en adoptant des positions jugées à droite sur la sécurité, les 35 heures ou l'immigration tout en se déclarant fidèle au projet socialiste.

Très populaire dans les sondages, elle fait partie des favoris pour l'investiture PS à le Présidentielle de 2007.
..........................................................................................

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est né le 28/1/1955.Il est originaire de Hongrie, fils d'une famille aristocratique, possédant des terres et un château à Alattyán, à 100 km de la capitale. À l'arrivée de l'Armée rouge en 1944, la famille est contrainte à l'exil. S'il devient président de la république en 2007, il aura 52 ans au début de son mandat, et 57 ans à la fin, en 2012.

Nicolas Sarkozy est président de l'UMP et ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire. Adepte du libéralisme économique, il a souvent fait la Une des médias par son action au ministère de l'intérieur, notamment en matière de sécurité routière et de lutte contre la délinquance. C'est un des favoris, sinon Le favori de cette élection.
.....................................................................................

Olivier Besancenot

Olivier Besancenot est né le 18/4/1974. S'il devient président de la république en 2007, il aura 33 ans au début de son mandat, et 38 ans à la fin, en 2012.

Olivier Besancenot a été le candidat de la Ligue Communiste révolutionnaire pour la Présidentielle de 2002. Le jeune "facteur-candidat" a rapidement su faire mentir ceux qui ne voyaient en lui que l'instrument d'Alain Krivine. Il doit son score (4,25 %, le meilleur jamais réalisé par la LCR), à ses talents de débateur, et à sa proximité non feinte avec la "France d'en bas".
...............................................................................

Dominique Strauss-Kahn

Dominique Strauss-Kahn est né le 25/4/1949. S'il devient président de la république en 2007, il aura 58 ans au début de son mandat, et 63 ans à la fin, en 2012.

La victoire de la motion Hollande, qu'il soutenait, et la synthèse obtenue au congrès du Mans, font de Dominique Strauss-Khan le principal challenger de Ségolène Royal, la favorite des sondages, pour l'investiture du PS à la présidentielle de 2007.
.................................................................................................

Laurent Fabius

Laurent Fabius est né le 20/8/1946. S'il devient président de la république en 2007, il aura 60 ans au début de son mandat, et 65 ans à la fin, en 2012.

Ministre socialiste du budget en 1981 puis de l'industrie en 1983, il devient en 1984 le Premier ministre chargé de négocier le virage à droite du premier septennat de François Mitterand.

Vainqueur dans les urnes de son affrontement avec le direction du PS, Laurent Fabius apparait aujourd'hui comme un candidat crédible capable de rassembler la gauche du PS au 2ème tour.

.................................................................................

Arlette Laguiller

Arlette Laguiller est née le 18/3/1940. Si elle devient président de la république en 2007, elle aura 67 ans au début de son mandat, et 72 ans à la fin, en 2012.

Militante syndicale et trostskiste depuis le début des années 60, Arlette Laguiller adhère à Lutte Ouvrière en 1968.

En 2007, Arlette Laguiller représentera LO pour le 5ème et dernière fois à la présidentielle. Sa fidélité aux idées qu'elle défend et sa proximité réelle avec la classe ouvrière pourraient lui permettre d'améliorer son score de 2002 (5,3% des suffrages).

..................................................................................

José Bové

José Bové est né le 11/6/1953. S'il devient président de la république en 2007, il aura 53 ans au début de son mandat, et 58 ans à la fin, en 2012.

José Bové est l'une des figures du mouvement altermondialiste. Syndicaliste agricole français, il fut le porte-parole médiatique de la Confédération paysanne.

José Bové est notamment connu pour ses luttes contre la mondialisaion néolibérale, les OGM, ou la malbouffe. Il s'est distingué par des actions de désobéissance civile suivies d'incarcérations très médiatisées.

Aujourd'hui porte-parole de Via Capesina, José Bové est un des candidats à la candidature de la gauche antilibérale pour la présidentielle de 2007.

...........................................................................

Marie-George Buffet

Marie-George Buffet est née le 7/5/1949. Si elle devient président de la république en 2007, elle aura 57 ans au début de son mandat, et 62 ans à la fin, en 2012.

Secrétaire nationale du Parti Communiste Français (PCF) depuis octobre 2001, elle est réélue lors du 33éme congrès le 26 mars 2006. Députée de Seine-Saint-Denis (4ème), elle a été ministre de la jeunesse et des sports du gouvernement Jospin de 1997 à 2002.

Tirant les leçons des échecs de Robert Hue notamment du naufrage électoral du PCF à la dernière élection présidentielle, Marie-George Buffet prend une position clairement anticapitaliste, et refuse catégoriquement de s'allier au Parti Socialiste pour l'élection de 2007.
.......................................................................................................

Clémentine Autain

Clémentine Autain est née le 26/5/1973. Si elle devient président de la république en 2007, elle aura 33 ans au début de son mandat, et 38 ans à la fin, en 2012.

Elle a suivi des études d'histoire à l'Université de Paris-VIII. Elle a soutenu une maîtrise d'histoire consacrée à l'Algérie coloniale et un DEA intitulé « Mouvement social, féminisme et législation à travers l'exemple du corps des femmes (1967-1982) » sur le MLF.

Militante au Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), elle a co-fondé une association mixte promouvant l'égalité entre les sexes, Mix-Cités.

Clémentine Autain s'est déclarée candidate à la candidature pour le rassemblement de la gauche anti-libérale le 10 septembre 2006.
.......................................................................................

François Bayrou

François Bayrou est né le 25/5/1951. S'il devient président de la république en 2007, il aura 55 ans au début de son mandat, et 60 ans à la fin, en 2012.

Agrégé de lettres classiques, François Bayrou est président de l'UDF depuis 1998, ancien ministre de l'Education nationale, ancien conseiller municipal de Pau et ancien président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques.

Candidat aux élections présidentielles de 2002, il obtient 6,84% des voix.

Pour 2007, il veut dépasser le conflit gauche/ droite et amener les différentes forces politiques à travailler ensemble, dans un gouvernement d'union nationale, sous l'égide de l'UDF.

Il s'est récemment fait remarquer en prenant ses distances avec la droite républicaine (UMP), en critiquant la privatisation des autoroutes, ou encore en votant contre la confiance au gouvernement, lors de l'houleuse crise du CPE.
...................................................................................

Jean-Pierre Chevènement

Jean-Pierre Chevènement est né le 9/3/1939. S'il devient président de la république en 2007, il aura 68 ans au début de son mandat, et 73 ans à la fin, en 2012.

Ancien élève de l'École Nationale d'Administration (promotion "Stendhal"), Jean-Pierre Chevènement adhère au Parti Socialiste SFIO en décembre 1964 et fonde en janvier 1966 -avec Georges Sarre, Didier Motchane, et Alain Gomez- le Centre d'Études, de Recherches et d'Éducation Socialistes (CÉRÈS). Le CÉRÈS deviendra un des principaux courants du PS à partir du congrès d'Épinay (juin 1971); il sera remplacé le 14 avril 1986 par Socialisme et République.

Il est élu député sans discontinuer aux élections législatives de 1973 à 1997, et en 2000, dans le Territoire de Belfort.

Jean-Pierre Chevènement est maire de Belfort depuis 1983 : les Belfortains lui ont toujours renouvelé leur confiance.

En juillet 1992, Jean-Pierre Chevènement quitte la direction du PS afin de faire campagne pour le NON au traité de Maastricht.
............................................................................

Corinne Lepage

Corinne Lepage est née le 11/5/1951. Si elle devient président de la république en 2007, elle aura 55 ans au début de son mandat, et 60 ans à la fin, en 2012.

Corinne Lepage est ministre de l'environnement du gouvernement Juppé, de 1995 à 1997. Elle fonde et préside CAP 21 en 1996. Candidate aux élections présidentielles en 2002, elle obtient 1,88% des suffrages.
...................................................................

Philippe de Villiers

Philippe de Villiers est né le 25/3/1949. S'il devient président de la république en 2007, il aura 58 ans au début de son mandat, et 63 ans à la fin, en 2012.

Ancien Secrétaire d'Etat de Jacques Chirac en 1986, Philippe de Villiers est président du Conseil général et député de la Vendée, et député Européen.

Fondateur et Président du Mouvement Pour la France, parti de droite souverainiste, Philippe de Villiers milite pour l'"Europe des nations" et un "patriotisme populaire".

Dopé par le "non" à la constitution européenne, Philippe de Villiers veut incarner le refus de la mondialisation et la lutte contre l’immigration dans la campagne présidentielle de 2007.
...........................................................................

Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan est né le 7/3/1961. S'il devient président de la république en 2007, il aura 46 ans au début de son mandat, et 51 ans à la fin, en 2012.

Il se distingue par ses nombreuses critiques sur la politique menée par ses "amis" de l'UMP. Chef de file du "non" au sein de l'UMP sur le referendum sur la constitution européenne il devient le porte parole des gaullistes pour la présidentielle de 2007.

Nicolas Dupont-Aignan est aujourd'hui candidat à la présidence de la République et a clairement indiqué qu'il ne se soumettrait pas aux primaires organisées par l'UMP.
..................................................................
Christine Boutin

Christine Boutin est née le 6/02/1944. Si elle devient président de la république en 2007, elle aura 63 ans au début de son mandat, et 68 ans à la fin, en 2012.
Elle a été candidate à l'élection présidentielle en 2002, suite à quoi elle a fondé son propre au sein de l'UMP, le FORUM des républicains sociaux.

Celle qui se déclare "catholique avant d'être législateur" s'est aussi illustrée par ses prises de position jugées réactionnaires contre l'avortement le PACS et l'adoption par les couples homosexuels.
....................................................................

Alain Mourguy

Alain Mourguy est né le 31/1/1948. S'il devient président de la république en 2007, il aura 59 ans au début de son mandat, et 64 ans à la fin, en 2012.
Bien qu'estimant le clivage droite/gauche dépassé, il pense qu'il sera encore d'actualité en 2007, mais qu'en 2012, la France sera prête pour un gouvernement mixte.
..........................................................

Nicolas Miguet

Nicolas Miguet est né le 16/1/1961. S'il devient président de la république en 2007, il aura 46 ans au début de son mandat, et 51 ans à la fin, en 2012.

Nicolas Miguet a exercé deux mandats d'élu local dans l'Eure. En 1999 il crée le RCF, Rassemblement des Contribuables Français, popularisé par le slogan "Moins d'impôts maintenant !"
En 2007, Nicolas Miguet, souvent qualifié de néo-poujadiste, se définit comme "candidat de la Société Civile".
..................................................
Christian Chavrier

Christian Chavrier est né le 15/3/1965. S'il devient président de la république en 2007, il aura 42 ans au début de son mandat, et 47 ans à la fin, en 2012.

Le programme du candidat fédéraliste s'appuiera sur quatre thèmes majeurs : la création d'une fédération européenne, la transformation de la France en une République fédérale basée sur des régions autonomes, l'instauration d'une TVA sociale et la création d'un Revenu Inconditionnel de Base.
.......................................

France Gamerre

France Gamerre est née le 14/6/1941. Si elle devient président de la république en 2007, elle aura 65 ans au début de son mandat, et 70 ans à la fin, en 2012.

France Gamerre fait partie de ces femmes qui mènent une vie professionnelle, politique et familiale bien remplie. Apres avoir élevé ses deux filles et mis en ordre son parti, elle se lance dans un nouveau défi, celui de se présenter a la Présidence de la République en 2007 pour faire appliquer une politique de développement durable.
..........................................................
Dominique Voynet
(A venir!)
........................................
Christiane Taubira
(A venir!)
.........................................

Jean Marie Le Pen(Source Privée)

Jean-Marie Le Pen, né le 20 juin 1928 à La Trinité-sur-Mer (Morbihan), est un homme politique français d'extrême droite (ou de « droite nationale », selon sa propre expression), issu des courants poujadistes. Il est président du Front national[1] (FN) depuis la fondation du parti en 1965.

En vue de l'élection présidentielle et des législatives de 2007, Jean Marie Le Pen a lancé un appel à différents partis et courants politiques pour constituer une « union patriotique » selon les termes suivants : « Je renouvelle mon appel à l'union patriotique, dont naturellement je prendrai la tête puisque je suis le mieux placé de tous les candidats qui se réclament de la droite nationale pour l'emporter ».
avatar
Schlock
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Ven 27 Oct - 23:57

Je vais donc me permettre de dire ce que je pense des candidats cité ici :

Ségolène Royale
Candidate de gauche qui même si elle peut prendre des possitions dite de droite, ne pourra jamais les appliquer puisque si le PS gagne les législatives dans la foulé les majorités des députés sera contre et si c'est l'Ump ils feront tous pour qu'elle ne puise pas appliquer son programme.
Pour moi, elle joue beaucoup trop sur sa particularité : être une femme. Dès qu'on lui adresse une critique elle met ca sur le dos de la misoginie alors qu'en réalité elle est peu etre incompétente comme le dissait son ancien ministre de tuelle au gouvernement Jospin qui l'a vu travaillé...
De plus, elle n'a pas d'idée précise est pret à faire la girouette n'importe quand pourvu que ca plaise à l'opinion.
En plus, si elle est élu ca ne sera pas une bonne chose pour ces enfants : l'Elysée n'est pas dans une bonne zone pour la carte scolaire.

Nicolas Sarkozy
Certainement le candidat le mieux placé pour incarner l'immigration réussit. Il est souvent décrier par les socialo-communistes mais reste le plus pracmatique et celui qui pourra le mieux appliquer son programme.
Il fait, pour moi, parti des non-enarque, jeune et éxpérimenté.

Olivier Besancenot
Un dout rêveur qui n'a pas conscience de l'exercie du pouvoir.

Dominique Strauss-Kahn
Il n'a pas su créer le mouvement des sociaux-démocrates qui existe dans tous les pays d'Europe sauf la France (qui a gardé une gauche des années 50/60/70). Il est pret à tout pour arriver au pouvoir.

Laurent Fabius
Faux-c** de première. Social à l'époque Mitterand car c'était à la mode, libéral à l'époque idem, et aujourd'hui il veut nous faire croire qu'il incarne la gauche de la gauche du PS, la bonne blague.

Arlette Laguiller
Voir Besancenot, à mettre au féminin

José Bové
Mauvais citoyen : il fait des délis puis est condamné et après il voudrait pouvoir agir comme bon lui semble (cf. l'épisode le forum anti-social de Davos) et cela au nom du syndicaliste (dans ce cas, demain je vais créer un syndicat qui est pour le vol de voiture,...). Il joue sur une image mais ne connait rien à la politique.

Marie-George Buffet
Se dit contre le systhème libéral mais est pret à s'allier avec le PS qui devient comme les autres partis socialistes d'Europe, c'est à dire sociaux-démocrates.

Clémentine Autain
Joue sur une image, n'y connais rien en politique.

François Bayrou
Il aurait put être un précieux allié de la droite et de l'ump et influer sur eux pour en faire une droite moins libérale mais à jouer au con, il va pas payer les pots cassés en 2007.

Jean-Pierre Chevènement
S'il est élu, il démissionera au bout d'un mois comme il l'a fait à de nombreuse reprises.

Corinne Lepage
Je la qualifirai de candidate à thème : elle se présente juste sur le domaine de l'écologie.

Philippe de Villiers
Il sera candidat jusqu'à ce qu'il découvre qu'il y a 3000 mosqué clandestine sous l'Elysée ...

Nicolas Dupont-Aignan
Il a pas forcement de mauvaise idée mais est un peu trop inexpérimenté à mon gout.

Christine Boutin
Facho de première. Elle découvrira pas 3000 mosquée sous l'Elysée mais y installera 10 000 églises...

Alain Mourguy
C'est qui ?

Nicolas Miguet
C'est un boulet, il n'a aucune idée (ni promesse de signature).

Christian Chavrier
Candidat pro-européen, c'est assez rare pour être souligné ...

France Gamerre
Vous nous imaginez avec une présidente qui s'apelle France ? c'est comme si Bush s'appellait "States" ou "USA". Je dis uniquement pour cacher que j'ai aucune idée de qui c'est

Dominique Voynet
Candidate à thème comme Corinne Lepage

Christiane Taubira
Son seul attout : être des îles. Je ne pense pas la majorité des Francais pret à avoir quelqu'un de couleur comme président alors comme prédente.

JMLP
Les gens votent, dans leur majorité, uniquement pour lui par contestation de la droite et de la gauche qui mènent la même politique désastreuse depuis 30 ans. On en parle pas, mais il monte, il monte ....



Il manque encore des candidats
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Schlock le Dim 29 Oct - 21:46

Nicolas Sarkozy
Certainement le candidat le mieux placé pour incarner l'immigration réussit. Il est souvent décrier par les socialo-communistes mais reste le plus pracmatique et celui qui pourra le mieux appliquer son programme.
Il fait, pour moi, parti des non-enarque, jeune et éxpérimenté

Ca tourne à l'obsession ce mépris de l'ENA! Razz Je te taquine...
Pour le moment j'aurais tendance à te donner raison: N. Srkozy me parrait être le candidat le plus "potable", je le dis haut et fort, et je précise: en effet son programme est plus que réaliste, tu parle de pragmatie, c'est exact, il est proche de l'action.
Son projet pour l'immigration aurait dû être appliqué il ya bien longtemps, l'immigration choisie nous aurait évité ne nombreux problêmes que l'on a aujourd'hui.



JMLP
Les gens votent, dans leur majorité, uniquement pour lui par contestation de la droite et de la gauche qui mènent la même politique désastreuse depuis 30 ans. On en parle pas, mais il monte, il monte ....


Oui par contestation de la droite, et parcque Le Pen offre une alternative plus qu'intéressante. Les gens en ont assez de voire toujours les mêmes personnes politiques au pouvoir, de voir la corruption, et surtout que les choses n'avancent pas, Le Pen cherche à réveiller la France et à la faire bouger je comprends que de plus en plus de gens veuillent voter pour lui: on peut pas résumer ça à des gens qui veulent uniquement opposer un vote contestataire, c'est un des facteurs, mais ces gens voient également le problême de l'immigration, de l'identité nationale qui se perds etc...

==) Une estimation de son poids électoral à la hausse selon divers organismes, 20% selon le FN, ce chiffre sera t il réelement atteint? Je pense que c'est plus que probable, et même qu'il soit largement supérieur: De Villiers ne séduit pas autant que prévu, et Megret ne sera pas dans la course, avec l'alliance (union patriotique) souhaitées par Le Pen, son score sera je pense encore plus haut.
Le Pen ne se révèle pas être simplement cette image de la marionnette qu'on agite pour nous faire peur...

Il manque encore des candidats

J'en suis conscient, il manque principalement, si on veut évoquer les candidats potentiels, MAM, De Villepin, ...et Chirac! Rien n'est à exclure.
Mais leur description ne va pas tarder à arriver, ainsi que qques mots sur
Dominique Voynet et Christiane Taubira.

_________________
Schlick schlack schlock!
Dans la foi et l'espérance le monde est divisé mais dans la charité l'humanité est unie.
-Alexandre le Grand
**Schlocky à votre service!**
avatar
Schlock
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par cesars le Dim 29 Oct - 23:36

En 2002, le score du FN était estimé à 10% il a fait 17% (environ), s'il est à 20 cette année ca peut vouloir dire des choses ....

D'ailleur, si je me souviens bien les instituts de sondage avaient dit, après leur clak sur les score de la présidentiel en 2002, qu'ils donneraient des fourchettes de score ; bravo pour l'application de cette si belle initiative.
avatar
cesars
Initié
Initié

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 26
Localisation : hum bon
Date d'inscription : 23/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: candidats à la candidature de la présidence de la République

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum